Mon compte
se connecter
Je m'inscris :
Se connecter :
se connecter Mot de passe perdu?

Veuillez entrer votre email.

Partager sur :

Je fais un don

CIE MEMOIRES VIVES

Créée en 2006 à l’initiative d’artistes, réalisateurs, historiens, travailleurs sociaux, acteurs culturels d’ici et d’ailleurs, d’horizons et d’origines diverses, la Compagnie Mémoires Vives s’est donnée pour objectif de produire et diffuser des spectacles vivants traitant de l’histoire des territoires et des habitants, de l’histoire des immigrations et de la mémoire collective. Elle est devenue une référence dans le champ du traitement artistique et esthétique de ces mémoires plurielles et collectives. Ses travaux questionnent la cohésion sociale, stimulent les dialogues interculturels. Arts’mes de luttes contre le racisme, les discriminations sociales et culturelles. Ils transcendent par le sensible les blessures profondes. On les retrouve souvent aux intersections, là où se croisent et se traversent les sciences humaines et les arts, l’éducation populaire et la création artistique.

Pluridisciplinaires, inscrits dans le champ des Cultures Urbaines, les différents projets de la Compagnie sont autant d’espaces, d’instants, de croisements artistiques et culturels… autant « d’hymnes à la diversité ». Artistiquementla démarche consacre le métissage, la rencontre positive et constructive des cultures, des esthétiques.
Les différents projets mettent en synergie la diversité des formes, croisent les horizons, revisitent et questionnent les traditions, les patrimoines, valorisent les émergences et suscitent le renouvellement.

En tant qu’artistes hip-hop, d’origines diverses, nous considérons le « mal-être » d’une partie de la jeunesse, d’une partie de la population française, nous considérons qu’il constitue un frein évident à l’égalité des chances, à la fraternité, un frein à la construction du « vivre ensemble».
La France s’est faite, construite, défendue, relevée dans la diversité… c’est sa richesse, son passé, son présent et son futur… Les quartiers populaires sont des bouillons de cultures où ces dernières entrent en contact, se questionnent. Ils sont à la fois le réceptacle de toutes les luttes, de tous les cris d’espoir et de désespoir mais aussi la preuve que la diversité n’est encore que périphérique dans la société française.

L’Héritage colonial est lourd. Il est à la fois celui qui divise encore, celui qu’il nous appartient de questionner dans ce qu’il a de plus discriminant. Il s’agit aussi d’en extirper le plus positif, c’est à dire ce qui a fondé une société multiculturelle, une société dans laquelle la diversité des cultures, des croyances, des origines, inscrit notre pays dans une connaissance, une reconnaissance des différentes civilisations, dans cette possibilité d’une mise en contact positive et constructive avec l’Autre, les autres, le monde.

Nos créations font la promotion d’une histoire commune, douloureuse et fraternelle, mais collective. Une histoire qui, malgré ses périodes sombres, doit finalement cimenter une société multiculturelle. Nous continuerons à créer les espaces communs, les oeuvres collectives. A mixer, métisser, consacrer les mariages impossibles.
Il nous importe de réactiver la République et les principes qui la fondent et qui doivent, aujourd’hui plus que jamais, l’animer.

http://cie-memoires-vives.org

Les projets que nous réalisons grâce à vous

CIE MEMOIRES VIVES 19 rue de rhinau, 67100 Strasbourg http://cie-memoires-vives.org/ 09 54 55 21 67